La médecine esthétique

Si la beauté de l’âme reste notre priorité, notre aspect physique la reflète. Pour le respect des autres et de soi même il est important d’entretenir son corps et son image.

Cela nous concerne tous, hommes, femmes, à tout âge.

Si notre société a peu progressé sur le plan humain elle a part contre fait d’importants progrès technologiques dont nous pouvons bénéficier !

 

Grâce à la médecine esthétique, vous allez pouvoir entretenir votre corps et votre moral pour estomper des complexes, vous embellir ou simplement mieux vieillir. Il s’agit de votre corps, il faut donc une sécurité absolue dans cette prise en charge médicale. C’est une démarche personnelle et vous débuterez par un dialogue avec votre dermatologue médecin esthétique avant tout acte.

Quoi de neuf ? les progrès technologiques

  • Traitement des excès graisseux par Lipocryo sans chirurgie !
  • La gamme des produits injectables s’est élargie avec des acides hyaluroniques plus ou moins volumateurs allant de produits très fins visant uniquement à redensifier le derme jusqu’à des acides très volumateurs.
  • J’utilise également des produits spécifiques en fonction de la zone à traiter par exemple pour les lèvres.
  • Dans les 2 années à venir nous aurons des appareils de remise en tension efficaces du visage via les ultrasons ou la radiofréquence.
  • Traitement des vergetures par laser co2 fractionné et Led.
  • Après la génération peeling pour relancer les fibroblastes celle de la photothérapie avec un actif à action cellulaire agissant après stimulation par la Led.
  • Epilation laser sur tous types de peau du phototype clair à la peau noire en passant par les peaux mates.

Les progrès humains

Si le traitement du visage reste notre activité principale, celui du corps s’est beaucoup développé : cellulite, vergetures, excès graisseux localisé, varicosités… De même les hommes pratiquent également de plus en plus la médecine esthétique avec en particulier l’épilation laser du dos et la toxine botulique des rides du front et de la glabelle.

 

Grâce à une meilleure connaissance de la l’anatomie et des mécanismes de vieillissement, les résultats sont de plus en plus naturels.

 

Enfin, fort heureusement, les nouvelles générations ont moins d’à priori sur la médecine esthétique et les à priori bien français diminuent au fil des années. Il ne faut pas confondre à priori et prudence.la deuxième reste de mise et la médecine esthétique doit être pratiquée par des professionnels aguerris pour un traitement en toute sécurité.